Un locataire peut-il racheter ses crédits?

Les locataires voulant faire un regroupement de crédit pour ainsi se retrouver avec une mensualité unique peuvent bien opter pour un rachat de crédit à la consommation traditionnel. En effet, aujourd’hui, il n’est plus à contester que le besoin de crédit bat de plein fouet, surtout pour un locataire qui doit, outre payer son loyer, régler ses factures de dettes. Ce qui amène à se demander si un locataire peut effectuer un rachat de crédit auprès de sa banque ou d’un organisme de prêt.

Est-il possible pour un locataire de racheter ses prêts auprès d’une banque?

Un locataireSans détour, la réponse est « oui », car sans penser aux problèmes de la crise financière actuelle, les organisations bancaires semblent également partager les difficultés de la vie quotidienne avec la population active.

Le fait est que les locataires qui se retrouvent dans une position difficile ont également le droit de reprendre ses dettes (crédit auto, prêt travaux…), de les rassembler dans un seul crédit et les rembourser en une seule mensualité.

Toutefois, des conditions plus ou moins drastiques sont requises pour que le regroupement de crédit. Outre les clauses habituelles dans un contrat, réclamant des pièces justificatives, des informations personnelles, une banque exige également que le mandatant soit également un salarié disposant d’un contrat à durée indéterminée ou CDI.

Dans le cas où celui-ci travaille à contrat à durée déterminée, c’est l’établissement bancaire qui définit si l’emprunt peut être accordé, si la durée de son contrat peut recouvrir le regroupement ou si elle doit le montant souhaité par rapport au reste du délai du contrat du locataire chez son employeur.

Racheter du crédit est-il bénéfique pour le locataire?

Une fois que le locataire apporte une garantie financière, la banque ne verra pas d’objection à l’affectation du crédit au locataire. Néanmoins, tout dépend de la manière où celui use de son crédit, un crédit qui peut dénouer ou du moins alléger ses problèmes d’impayé et ceux de son loyer.